Avenir des prochaines fae chef d’agrès

Le Vendredi 04 mai, le DRH organise une réunion avec les entités syndicales afin d’aborder l’avenir des prétendants à la FAE chef d’agrès 2012. A l’heure actuelle, nous ne sommes toujours pas conviés, malgré explication sur notre évincement et prise de position ferme mais ouverte de notre part.
Vous trouverez, ci-joint, le courrier de SUD SDIS 44 sur le positionnement face à cette problématique. Bonne lecture.

 

Monsieur Le Directeur,

 Vos services des ressources humaines avaient rendez-vous le 28 mars dernier avec l’ensemble des entités syndicales présentes dans le département afin d’échanger sur la suite à donner à la FAE chef d’agrès incendie 2012. En effet, la mise en place de la réforme de la filière sapeur pompier pousse à s’interroger sur la nécessité et l’aspect légal de cette formation.

 Face à votre décision de nous évincer de cette réunion, nous avons fais part de notre mécontentement auprès de votre Directeur des ressources humaines. Ces échanges ont permis d’éclaircir certains malentendus, même si chacune des parties continuent de camper sur ses positions.

 Aujourd’hui, après lecture des documents mis à disposition par vos services nous nous permettons de vous adresser notre propre analyse de la situation. A ce titre, je tenais à vous remercier de nous avoir fourni ces documents.

 La position du syndicat SUD SDIS 44 est simple : l’ensemble des lauréats aux concours d’accès à la FAE chef d’agrès incendie 2012 – sans oublier les deux personnels respectivement 43 et 44 èmes, évincés arbitrairement – doivent pouvoir accéder à la même formation.

 Tout d’abord, votre inquiétude quant à l’interaction entre cette formation et la nouvelle réforme aurait dû vous interpeler en amont sur l’opportunité d’engager vos personnels dans un cursus formatif aléatoire. L’anticipation aurait voulu que toute action d’avancement soit gelée jusqu’à la mise en place de cette réforme. Afin de lever vos doutes, nous vous invitons à consulter le décret n° 2012-521 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d’emploi des sous-officiers de sapeurs pompiers professionnels, tout particulièrement l’Article 21 – Chapitre VI, relatif aux tableaux d’avancement.

 Ensuite, vous avez choisi de mettre en place un concours, au même titre que les années précédentes. Vous vous êtes alors, par cette démarche, engagé à proposer une formation qualifiante débouchant sur l’obtention d’un titre permettant l’avancement de vos personnels. Vous avez donc pris une décision créatrice de droit qui ne peut être balayée d’un simple revers de la main sous prétexte que vous vous êtes réveillé tardivement.

Enfin, il est socialement inadmissible que vous décidiez l’abandon pur et simple des deux FAE chef d’agrès incendie alors même que vos personnels aient accepté, eux, l’ensemble des règles régissant votre concours d’accès. De plus, il nous est difficile d’imaginer que vous puissiez mettre en comparaison, en opposition, les lauréats titulaires de cette formation et les autres en attentes de votre décision.

 Nous croyons, Monsieur Le Directeur, que vous prendrez la bonne décision pour vos personnels. Ceux-ci, de moins en moins patients, ne pourrons souffrir de ne pas être à nouveau réellement pris en considération.

 Dans l’attente de votre courrier de convocation à la réunion du 4 mai 2012, où nous aurons la possibilité de vous relayer l’inquiétude de nos collègues,                                                                                                                                             

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Directeur, l’expression de notre considération distinguée.

 

 

Un commentaire

  1. thierry boignard

    je vois que c’est partout pareil…… sdis 59 mise en place filiere, president, directeur et 3 synd siegeants au ct p, fo, snspp et cgt…..
    calcul du nombre d’adjt: prise en compte des double statut, et coup de baguette magique, d’une 50aine de postes, il n’en reste plus qu’une petite vingtaine….. ha oui j’oubliais, sdis de gauche bien sur….

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*