CHSCT: Sport départemental du SDIS 44 pour les Elus et la Direction: « le rien à foutre ! »

Dernier CHSCT de cette mandature …

Comment dénommer le phénomène d’une commission qui ne ressembla à aucune autre … un sketch ! C’est bien cela, une petite comédie amusante, bizarre … très bizarre !

Entre deux élus qui plient bagages au beau milieu de la commission, les dossiers pour votes étant actés …
Entre le dernier présent, Monsieur Le Président, qui s’impatiente face à nos questions, le nez sur sa montre …
Entre les dossiers sur les agressions envers les SP ou encore le SUAP, tombés dans les oubliettes du Château, disparus pour toujours … Snif !

… rien ne s’est produit comme nous l’aurions souhaité …

Pourtant habitués aux frasques verbales de notre ancien responsable à la bonhomie sympathiquement faussée ; pourtant habitués à la théorie de l’oreille chaste de nos hôtes, bien loin de vos légitimes préoccupations ; nous pensions avoir tout vu, tout entendu, tout surmonté !!!

Une certitude, les dossiers urgents sont en gestation. Les têtes bien faites réfléchissent encore sur la dangerosité des fumées … pendant que les petites mains des casernes subissent les actions néfastes de ces dites nuées de particules cancérigènes.
Des années que nos voisins appréhendent la problématique ; plus d’un an que l’enquête de la CNRACL est tombée ; de très longs mois que nous bataillons, proposons, expliquons … rien n’y fait, la mauvaise foi a toujours raison …… grrrrrrr !!!

Concernant le dossier Extraction … pas mieux.

Les effets chaussants (EPI) maintes fois mis en cause dans la contamination (saletés, souillures, etc.) des locaux communs … toujours pas mieux !

Les résultats des mesures concernant les antennes relais installées dans les couloirs des locaux de Gesvrines … une vraie analyse qui tient la route, 3 pages d’analyses et de figures hertziennes. « La classe à Dallas ».

Depuis 4 longues années, nous n’avons cessés de batailler pour rendre à ce CHSCT ses lettres de noblesses. Avec ce doux espoir de faire entendre les règles de bases de vos droits à l’hygiène et à la sécurité sur votre lieu de travail.
Depuis 4 longues années nous tentons de motiver les élus employeurs à s’intéresser sincèrement votre activité professionnelle.
Il nous aurait été plus facile de photographier le dahu !

Nous rentrons donc bredouilles de ce CHSCT … où comme on dit dans le Bouchonnois : brocouille ! Et oui, il n’y a que l’humour et l’autodérision qui peut encore nous sauver de cette pathétique administration.

Mais quelle mouche à bœuf a bien pu piquer nos décideurs pour nous fournir, ce jour, cette mauvaise parodie de dialogue social ?

Mais, vous n’êtes pas obligés de nous croire !

PS : ne chercher pas réponse à cette dernière question, vous allés y perdre assurément la raison …

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.