Communiqué sur le mouvement asyndical

 

Voilà maintenant près d’un mois que souffle un vent de grogne asyndical dans les centres de secours du département.

Face aux demandes légitimes de ces nombreux sapeurs-pompiers, la « gouvernance » a sorti son armada répressive et tenté de bâillonner le mouvement en réunissant, le 31 décembre dernier, l’ensemble des syndicats représentatifs.

Exit le dialogue et place aux menaces de sanctions, aux visites d’huissier, au dépôt de plainte, aux articles de presses inquisiteurs, etc.

A cela s’ajoute les positions inacceptables de certaines organisations syndicales qui, au lieu d’engager le dialogue avec ces sapeurs-pompiers en colère – dans le but de comprendre, d’être le porte-parole auprès des instances officielles – préfèrent véhiculer un message public hostile à l’encontre de ce mouvement.

Nous sommes soulagés de voir qu’aujourd’hui, un syndicat représentatif prenne enfin ses responsabilités et se mette au service des personnels animant ce mouvement.

SUD SDIS 44 ne s’est jamais caché de partager les idéaux de ce mouvement, les adhérents étant régulièrement sollicités pour avis sur la position à tenir.

Nous continuerons donc à mettre à disposition nos réseaux et nos compétences car nous estimons ce mouvement légitime.

Notre grand regret va vers nos décideurs. Ne pas engager le dialogue serait une grave erreur, l’urgence est bien là et plus les jours avancent et plus cette souffrance vécue s’amplifie.

Nous sommes inquiets pour l’avenir si la « gouvernance » ne porte plus ces valeurs sociales indissociables à la gestion d’une structure publique comme le SDIS 44.

 

 

Signé le bureau SUD SDIS44

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*