Grève ou non le 24 novembre 2016

Le 24 novembre 2016, certains syndicats nationaux appellent à la grève. SUD SDIS national ne fait pas parti de ces syndicats. Par conséquent SUD SDIS 44 n’appellera donc pas à la grève ce jour-là, se pliant à la décision collégiale qui a eu lieu lors du congrès national de novembre 2016.

Bien entendu vous pouvez malgré tout suivre ce mouvement, si vous pensez qu’il est justifié car en adhérant à SUD SDIS 44, vous êtes libres de vos pensés et de vos jugements.

 

Voici pour information les raisons de la non-participation de sud sdis national:

 

« Pourquoi SUD n’appelle pas à manifester le 24 novembre ?

Plusieurs syndicats ont signé les différents accords relatifs au « Parcours Professionnels, Carrière et Rémunération » applicables depuis le 1er janvier 2016 pour certains fonctionnaires et dès le 1er janvier 2017 pour les sapeurs pompiers professionnels de catégories C.

Aujourd’hui, certains syndicats de SPP parmi les signataires du PPCR appellent à manifester en outres contre certaines dispositions de ces accords… signés.

L’Union Syndicale Nationale SUD SDIS ne fait pas ce choix.

D’autres revendications, bien recevables, se greffent à cet appel sans souffrir d’urgence immédiate. Pour SUD, c’est dans l’union syndicale que l’on avancera socialement, union proposée il y a déjà plusieurs mois sans être suivie. Monter à Paris doit se faire dans l’unité syndicale et doit être partagé par une grande majorité des OS.

Un tel déplacement n’est pas bénin et doit se construire dans la concertation… pas dans la précipitation.

Si pour le PPCR la messe est dite (un gâchis), pour d’autres revendications, la mise en place d’une lutte commune doit se faire dans la discussion et l’unité syndicale. Novembre ne doit pas être une date butoir mais plutôt le début d’un mouvement syndical cohérent. SUD en appelle à la responsabilité des OS, à cesser les clivages syndicaux qui n’apportent rien, si ce n’est à une division synonyme de faiblesse.

Nous préférons mettre nos forces dans des batailles unies, travaillées et respectueuses des agents des SDIS. Notre appel au regroupement syndical doit prendre aujourd’hui tout son sens. Il a pour but de mettre à plat toutes les problématiques des SPP et des PATS dans les SDIS pour trouver, ensemble, les meilleurs moyens de lutte pour obtenir les garanties d’un avenir meilleur sur les sujets suivants notamment :

Pacte de sécurité ;

NBI ZUS ; prime de feu ;

Déroulement de carrière ; Temps de travail fonction publique

Bonification départ en retraire (1 an pour 5 ans, proratisation et droits acquis peut importe la durée de présence dans le métier) … »

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*