La qualité de vie au travail au SDIS 44, un spectacle à ne pas rater…

Ils se mêlent de tout …

Semble t’il que le renouveau social 2018 du SDIS 44 s’articule autour du QVT – Qualité de Vie au Travail. Trois petites lettres qui sont tombées dans la cheminée fin décembre … enfin !

La nouvelle chef de service, chargée de la mission QVT au sein du SDIS 44, se présente et nous explique le parcours qu’elle a souhaité mené avant toutes actions concrètes : contacts direction, services du SDIS en charge du personnel et/ ou de la sécurité, représentants du personnel.

Démarche cohérente qui nous laisse espérer un travail intéressant, constructif, voir réellement tourné vers le mieux être au travail des personnels.

Elle nous parle ensuite du cabinet INOVEOZ, rédacteur d’une analyse suite à son enquête sur le management au sein du SDIS 44. La présentation du dossier tant attendu sera effective le 12 février 2018.
Rappelons que ce dossier fut recalé, en première lecture, par Sir Général. Sans doute le contenu était il trop novateur …

Viens ensuite le tourbillon de la surprise … la bascule vers le monde extraordinaire des grands communiquant. Une sorte de grand jeu de rôle avec différentes étapes. Entre la belle affiche colorée « règles du jeu d’une réunion partagée » et le splendide dessin d’un galion en voyage vers l’île au trésor, en passant par la présentation individuelle devant l’assemblée en insistant sur ce qui nous caractérise …

Bla-bla, post-it colorés, collage, décollage, apprentissage au jardinage virtuel …

C’est donc ça, la vision moderne de la gestion des problématiques humaines. Vous comprendrez notre grande crainte pour l’avenir. Au delà d’avoir perdu notre temps, nous nous surprenons à regretter les réunions viriles où la direction ne cachait pas ses freins à l’avancée sociale.

A tout moment nous attendons l’entrée en piste du clown « Crétinous », grand maitre de la pensée du SDIS. Viendra t’il par la porte dérobée du fond de la salle ?

Le final de cette débauche de communication virevoltante reste le listing des problématiques exprimées par les « joueurs ». Bon là, rien de nouveau. Les causes d’un faux dialogue social sont connues de tous depuis … la nuit des temps.

Allez, restons tout de même positif. La motivation sincère de la responsable de ce nouveau service nous laisse espérer une possible évolution.
Souhaitons lui bonne chance : « Bonne Chance Madame ».

Mais vous n’êtes pas obligés de nous croire …

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.