Le piquet dédié Sav au SDIS 44

Voici le courrier envoyé par SUD SDIS 44 à la direction le 07 juillet 2014 afin d’alerter des conditions de travail effectives des SAV de la presqu’iles lors du piquet dédié 2014.

 

Monsieur le Directeur,

Comme vous le savez un piquet dédié sauveteur aquatique a été créé en juillet 2013 sur le pays blanc afin de prévenir les risques aquatiques lors de la saison estivale. La première année fût une année teste et le personnel sauveteur côtier sapeur pompier professionnel s’est investi à 100% pour satisfaire la mission qui leur était demandée.

La première année fût donc une réussite malgré quelques imperfections conséquences d’une organisation réalisées en quelques mois seulement. Ces imperfections devaient être corrigées dès 2014 par le colonel Delaunay en charge du dossier.

Hors le 07 juillet 2014 date du premier jour du piquet dédié au sein du pays blanc permettez-nous de vous alerter sur l’organisation pitoyable et le mépris totale de vos sapeurs pompiers professionnels comme volontaires.En effet il a été décidé que le stick de sauveteurs côtiers devrait prendre leur garde non plus au centre de secours de la Baule-Guérande comme l’année précédente mais au sein du centre de secours de la Turballe. Hors ce centre n’est pas équipé pour recevoir des sapeurs pompiers en piquet dédié. Il n’y a ni salle de repos, ni installation de détente, ni poste de travail fonctionnel, l’équipement dédié à la restauration est inexistant et insalubre. Quand on souhaite que des sapeurs pompiers spécialisés prennent leur garde dans une nouvelle structure encore faut-il leurs donner les moyens de leur faire dans le respect du service effectué mais aussi dans le respect de la législation. Le groupe en charge du dossier a pourtant eu un an afin de d’organiser ce piquet dédié.

Nous vous avions alerté dernièrement sur un mépris récurant des officiers supérieurs pour le travail des sapeurs pompiers « d’en bas », vous nous aviez promis des changements rapides dans le management afin d’éviter ce type de problème. Hors malgré ces bels paroles qui nous avaient satisfaites, nous pouvons remarquer que rien n’a changé…

Nous attendons donc une réaction rapide de la direction afin de corriger les problèmes rencontrés par le personnel afin de satisfaire au bon déroulement de la saison 2014. Nous restons à votre disposition afin de lister tous les irrégularités auxquelles sont confrontés vos sapeurs pompiers SAV chaque jour depuis le 07 juillet 2014 au sein du centre de secours de la Turballe.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Directeur, l’expression de notre considération la plus distinguée.

 

Bien entendu la réponse ne s’est pas fait attendre et le colonel en charge du dossier s’est déplacé afin de constater des conditions de travail des SAV. Bien entendu rien ne choqua ce colonel, il ironisera même en insultant les sapeurs pompiers Baulois de nantis trop habitués aux luxes.

Pour illustrer nos propos voici une photo de la caserne qui a acceuilli les sapeurs pompiers professionnels et volontaires sav du département. Salle de restauration, de cuisine, de repos, de travail, de sport, de manoeuvre etc… sont réunies sur la même photo. Nous passerons sur le fait que certains ont retrouvé des billes de roulement couvertes de graisse dans le tirroir à couvert, qu’il n’existe aucun point d’eau pour se désaltérer mis à part un robinet dans un état déplorable qui sert au nettoyage de tout, que pendant deux jours l’équipes de sav n’était pas équipé de moyens pour réaliser leur repas etc…. (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000018532169&cidTexte=LEGITEXT000006072050)

A part ça tout va bien, le mépris au sein du SDIS 44 n’est qu’une affabulation syndicale!
centre de secours de la turballe

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*