Les questions de SUD SDIS 44 pour la réunion de dialogue social 2016

Le 28 janvier 2016 a lieu comme chaque année une réunion dialogue social entre les organisations syndicales, la direction et les élus. Il nous a été demandé de rédiger une série de questions qui sera présentée aux élus afin d’obtenir une réponse.

Voici nos questions que nous avons envoyé à la direction:

 

1) Politique RH

Le DDSIS nous informait, à son arrivée à la tête du SDIS 44, que le Président du CASDIS lui avait donné comme mission de restructurer le SDIS, de proposer des axes d’économies, etc.
– Quant est-il aujourd’hui de sa feuille de route pour le SDIS 44 ?

Le reclassement temporaire et définitif des personnels, suivant une pyramide des âges vieillissante, va être le centre d’intérêt des échanges dans un avenir proche.
– Pouvons-nous croire en une vision d’avenir, claire, équitable et transparente pour la catégorie C des SPP ?

La politique de recrutement et de valorisation des personnels SPV asphyxie le quotidien et l’avenir des SPP.
– Où en est le recrutement de SPP afin de palier l’énorme manque de personnel sur l’ensemble des CIS du département ?
– Une étude a-t-elle été menée pour appréhender ce manque d’effectifs face à l’accroissement de la population et des risques concomitants ?
– Y a-t-il une volonté de changement dans la manière de manager les CIS mixtes où les SPP ne sont que les faires valoir des SPV?

Le dossier complémentaire santé n’avait pas obtenu un vote positif de la part de SUD lors de son passage en CT. Effectivement, sa mise en place concrète n’est pas à la hauteur d’une réelle avancée sociale.
– Est-ce un dossier d’actualité pour une revalorisation de la participation financière de l’employeur
– En est’il de même pour la revalorisation du chèque-déjeuner comme évoqué par M.Bocher lors de la réunion de présentation du projet mutuelle ?

2) Economies/ budget

Comme énoncé lors des derniers CA, le président porte une politique budgétaire compliquée. Pour cela, il doit faire des économies et différentes décisions ont ou vont être prises. A l’instar des économies pensées pour l’avenir dans la fusion de certaines communes du département :
– Qu’en est-il des fermetures des CIS annoncés et prévus dans un futur proche ?
– Où en sont les projets de fusions ?
– Pouvons-nous obtenir un échéancier économique des situations qui vont évoluées ?

La population du département continue d’évoluer avec un impact indéniable sur les rentrées financières (impôts et autres taxes).
– Va-t-il y avoir également un impact positif sur le budget du SDIS 44 ?
Plusieurs projets parlent de fusions entre services d’opérateurs du secours.
– Y a-t-il un tel projet de réunification SAMU 44 et CTA-CODIS ?

Le parc matériel roulant du SDIS 44 est de 121 VTU, 122 FPT et 37 VSR.
– Ce parc n’est il pas surdimensionné ?

3) Mobilité

La mobilité évolue au fil des ans et aucune action n’est identique d’un personnel à un autre, d’un CIS à un autre.
– Où en est-on de la mobilité forcée des sergents une équipe ?
– Comment expliquer le « prêt » de SPP de Carquefou sur plusieurs mois au CIS Saint Herblain ?
– Comment expliquer la mobilité d’un personnel de Rezé vers Carquefou en dehors de la période dite de référence et en dehors d’une éventuelle sanction (absence de procédure connue) ?

La mobilité est un sujet prépondérant qui touche toutes les facettes du SDIS (effectifs, spécialités, budgets, etc).
– A quand un dossier mobilité départementael transparent pour les catégories A, B et C des personnels
– Possibilité que le MAD du 3 SM exécute ses astreintes au CTA-CODIS afin de réguler les engagements de secours spécifiques en lien avec le SAMU ?

4) 3SM

Les services du 3SM fonctionne essentiellement avec du personnel au statut SPV.
– Quels sont les effectifs opérationnels et administratifs de personnels SPV qui œuvrent au quotidien ?
– Quelles sont les missions précises des infirmiers SPP ?
– Quel est le coût global des visites médicales annuelles ?
– Quelles sont les statistiques d’engagement du MAD ?
– Quelles sont les priorités d’achat de matériels ?

Le SDIS offre une aide pour arrêter de fumer à nombres de SPV. Cela se concrétise par la fourniture de traitement anti-tabac. L’administration a le devoir d’interdire de fumer (décret n°2006-1386) dans les lieux à usage collectif et doit tout mettre en œuvre pour protéger ses agents contre le tabagisme passif (Arrêt du Conseil d’Etat du 30 décembre 2011). C’est chose faite avec l’application stricte de la Loi et du Règlement Intérieur du SDIS 44 (Article 22).
– Le SDIS 44 va-t-il continuer de se substituer à l’Assurance Maladie qui prend déjà en charge financièrement les traitements par substituts nicotiniques ?
– Le SDIS 44 va-t-il plutôt réinvestir finance et énergie pour mettre en place le plan « Entreprise sans tabac » lancé depuis maintenant plus de 12 ans, auprès de ses personnels SPP et PATS qui sont eux les employés publics de l’administration ?

5) Le CND

Chaque jour révèle une surprise dans ce projet de Centre Nautique Départemental.
– Quelle décision est aujourd’hui d’actualité ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*