Narcose au SDIS 44

Voici le courrier envoyé par votre syndicat SUD SDIS 44 au préfet pour l’alerter suite à l’affaire plonge du SDIS 44 de ces dernières semaines.

 

« Monsieur Le Préfet,

Depuis quelques jours la direction du SDIS 44 a décidé de supprimer la qualité de plongeur à l’ensemble des sapeurs-pompiers professionnels spécialistes en plongée subaquatique du centre d’incendie et de secours Nantes-Gouzé.

En effet, ces spécialistes ont faits valoir leur droit de retrait lors de stages prévus dès le 16 septembre dernier, comme le permettent les textes de référence. La mise en danger est due aux nombreuses inexpériences techniques de l’officier Conseillé Technique  Départemental plonge, déjà reconnues lors des stages nationaux de fin 2013. A ce sujet, de nombreux incidents auraient évolués en catastrophes humaines sans le professionnalisme des plongeurs nantais présent sur place.

La seule réponse du Service Départemental d’Incendie et de Secours de Loire-Atlantique – SDIS 44 –  est de les sanctionner, balayant du revers de la main toute action légale dans ce cadre bien règlementé.

Monsieur le Préfet, à l’heure où vous prenez connaissance de ce courrier, la ville de Nantes, son agglomération ainsi que l’ensemble des communes rurales dans un périmètre plus ou moins proche, ne sont plus protégées par un service public compétent, puisque les sapeurs-pompiers spécialistes plongeurs ne peuvent plus assurer leurs missions.

Le SDIS 44 a ostensiblement décidée que la sécurité des habitants du département de Loire-Atlantique pouvait être un enjeu personnel revanchard dans leurs actions à l’encontre des plongeurs du centre d’incendie et de secours Nantes-Gouzé.

Les gestionnaires du SDIS 44 pourront vous expliquer en long et en large avoir pris toutes mesures pour pallier à cette décision, mettant en avant les équipes de sauveteurs aquatiques en surface – SAV – la vérité sur le terrain en sera toute autre. Ainsi, la frontière entre les missions de surface et de profondeur est totalement virtuelle en opération de secours. Tous les spécialistes du nautiques vous démontreraient l’inefficacité d’une seule compétence.

Au-delà des belles justifications sur le papier que vous conteront les gestionnaires du SDIS 44, la vérité est bien plus crue : vos administrés sont en danger. Une chute accidentelle dans La Loire, comme cela est malheureusement récurrent lors des nombreuses soirées étudiantes sur Nantes, s’achèvera malheureusement par un drame. Les secours n’ont plus les moyens d’assurer un sauvetage adapté.

La signature de la liste d’aptitude opérationnelle des plongeurs ainsi que la bonne distribution des secours en matière de plongée sur le département sont de votre responsabilité. C’est pourquoi, Monsieur Le Préfet, nous vous sollicitons audience. Il nous apparaît indispensable de connaitre votre position.

Nous restons confiants, Monsieur Le Préfet, dans les valeurs que vous portez dans ce service public de qualité, de l’attention que vous portez au bien être de vos administrés et de la garantie que vous portez au stricte respect de la loi pour tous.

Il est aujourd’hui vital que les secours aquatiques soient de nouveau opérationnels sur le centre de secours et d’incendie Nantes-Gouzé. Vos sapeurs-pompiers professionnels sont toujours aussi engagés et défendent les valeurs d’un service public de qualité. »

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*