Réponse à la note de service  » nombre de poste de chef d’agrès 2011″

Voici le courrier du syndicat Sud SDIS 44 à monsieur le directeur Colonel Philippe BERTHELOT suite à la publication de la note de service  » nombre de poste de chef d’agrès 2011″ Téléchargeable ici

 

Nantes, le 2 décembre 2011

 Monsieur Le Directeur,

 Dans la note du 2 décembre 2011, référencée RECR-2011.3, votre Directeur des Ressources Humaines tend à expliquer la politique du SDIS quant à la réflexion et à la mise en place du concours d’accès à la FAE de sous-officier.

 Effectivement, après plusieurs semaines de désinformation sur le nombre hypothétique de postes, vous nous informez aujourd’hui officiellement de l’ouverture de 44 postes. Cette décision ne pourrait que réjouir notre organisation si elle n’était soumise à conditions.

 Ainsi, vous restez très floue sur votre position face à l’éventuelle application de la refonte de la filière sapeur pompier dans le département. Ceci étant fort ennuyeux et nous pousse à conclure qu’à nouveau, aucune anticipation ne reflète vos prises de décisions. En restant pragmatique, devons nous en conclure que vous déciderez arbitrairement de l’avenir des lauréats en vous cachant derrière une directive nationale ?

 zVous notez une ouverture de 44 postes pour l’année 2012, utilisant une police bien avantageuse – soulignement et caractère gras – mais de manière moins formelle le fait qu’une session soit reportée à l’année 2013 – utilisation des parenthèses. Ce qui signifie, sans doute, un gel d’ouverture des postes pour l’année 2013. La donne n’étant plus la même.

 L’épreuve écrite étant prévue le lundi 5 décembre au matin, afficher cette note trois jours auparavant, qui plus est la veille d’un week-end, nous semble plus qu’irrespectueux et illustre de nouveau le mépris avec lequel vous agissez en matière de politique d’avancement à l’encontre de vos personnels de la catégorie C.

 Serait-il illusoire de vous expliquer l’implication de ces postulants, la charge de travail, la réelle remise en question de chacun, les sacrifices durant cette période de révision, pour qu’enfin vous puissiez prendre la réelle dimension des enjeux d’un tel concours ?

 A ce titre laissez nous vous offrir ces quelques références : article 79 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984article 16 de cette même loi – Titre 1 Chapitre 3.2.3 – p. 29 du Guide National de Référence des Emplois, des Activités et de Formations de Tronc Commun des Sapeurs-pompiers Professionnels et Volontaires (dans sa version consolidée du 25 janvier 2010).

 De tels agissements nous laissent présager un avenir bien sombre quant à l’adaptation locale de cette future réforme de la filière sapeur pompier.

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Directeur, l’expression de notre considération la plus distinguée.

 

 

 

SUD SDIS 44

P/O Le Secrétaire Général

Le Bureau

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*