Une cuillère d’espoir pour la CAP d’octobre

Voici le compte rendu de la CAP du 02 octobre 2017. La rédaction est brut de pomme mais tout y est dit…

 

  • Approbation du dernier procès verbal.

 

  • Changement pour l’avancement au grade de Caporal-Chef :

Jadis au SDIS 44, il n’y avait pas d’avancement au grade de Caporal-Chef du fait de la délibération n°052-2013 du 14 mai 2013. Aujourd’hui cette délibération est annulée suite à notre demande et les caporaux peuvent prétendre à être nommés au grade de Caporal-Chef selon les critères suivant :

  1. Dispositif applicable aux SPP n’entrant pas dans la planification pluriannuelle de promotion interne au grade de sergent dont dispose la délibération n°052-2013 du 14 mai 2013, ou aux SPP prévus dans celle-ci, mais refusant par écrit, de manière ferme et pour la période transitoire d’application des textes, de s’inscrire dans cette voie
  2. Ancienneté dans le grade.
  3. Classement de l’échelon le plus élevé au moins élevé (au 31 décembre de l’année N-1

Les ex-æquo sont classés par ordre alphabétique avec un numéro d’ordre identique.

Avis hiérarchique motivé (chef de centre après concertation avec la chaîne hiérarchique du CIS) en cohérence avec le CREP et au vu du numéro d’ordre dans le classement proposé. (Cet avis sera rédigé selon une grille de lecture identique pour tous).

Cette année 4 sapeurs-pompiers correspondent aux critères d’avancement et sont donc proposés au grade de Caporal-Chef au SDIS 44.

Les autres sapeurs-pompiers qui pourraient prétendre à ce grade correspondent en parallèle au grade de Sergent et sont donc reversés à ce dernier et non pas au grade de Caporal-Chef. Petite particularité, il faut un CREP pour prétendre à être reverser au grade de Sergent, les agents qui seront absents ou auront peu de présence (appréciation des supérieurs hiérarchiques +1), ne pourront être proposés. Certains agents pourraient ne pas avoir d’avancement en 2018.

Bien entendu et en parallèle nous avons travaillé pour que ces 4 agents soient nommés Sergent. Nous avons pris contact avec le DRH avant la CAP pour lui faire savoir qu’il est possible de les nommer au grade supérieur vu que des places se sont libérées (Refus d’avancement, Echec à l’avancement et non acquisition d’un CREP). Le DRH devait nous répondre avant la CAP mais nous l’attendons toujours et il n’était pas présent le jour J.

Nous avons donc réitéré notre argumentaire le jour de la CAP et c’est une oreille attentive et un avis non négatif que nous avons reçu de la part de la direction et des élus. Ils nous ont expliqué que ce n’était pas possible de le faire cette année, car les listes d’avancement sont réalisées en début d’année, mais qu’il est possible de le faire en 2018.

Ils se sont donc engagés à étudier le profil de chaque agent et modifier la délibération afin de peut-être les nommer Sergent.

Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit seulement de paroles, aucune promesse réelle n’a été faite. Nous resterons donc attentifs à la réception de notre proposition par la direction.

 

  • Pour avis :

Demande et validation des renouvellements de disponibilité pour convenances personnelles pour trois agents du SDIS 44.

 

  • Non présence des élus aux instances :

Nous devions alerter les élus sur leurs absences répétées et récurrentes à différentes instances et ils le firent eux même par le biais de la parole de monsieur Ploteau qui insista sur les efforts à réaliser. `

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*