Annulation des élections professionnelles CAP des officiers de sapeurs pompiers

SUD SDIS 44 est ici pour vous conter une histoire qui est à l’image des oligarchies qui s’installent un peu partout.

Le 4 décembre 2014 a eu lieu les élections professionnelles CAP des SPP de catégorie B. Tout bon citoyen SPP de la catégorie B se devait donc de voter pour ses convictions personnelles. Mais le COUAC est que tout le monde n’a pas reçu le matériel de vote et de surcroit l’ensemble des lieutenants des départements et territoires d’outre mer n’ont pu exprimer leur vote.

Les élections CAP SPP de la catégorie B seraient-elles métropolitaines et non nationale?

Bien entendu après que le lièvre fut révélé, personne n’a rien dit ni rien fait. Même les gros syndicats d’officiers n’ont pas levé le petit doigt, se contentant d’un « OUAIS on a gagné désolé à nos collègues  qui n’ont pu exprimer leur vote en raison des problèmes d’acheminement du matériel électoral » ou plutôt  » Ouais on a gagné et on se fout bien de votre avis, c’est pas de notre faute, on s’en moque de la démocratie! »

Ce n’était sans compter de SUD SDIS national qui se devait de réagir pour rétablir les fondements même du syndicalisme et de la République. C’est ainsi qu’un recours a été engagé  devant le tribunal administratif de Paris en vue d’annuler les élections du 4 décembre 2014 pour la désignation des représentants des officiers de sapeur-pompier professionnel siégeant à la Commission Administrative de Catégorie B du C.N.F.P.T. pour non délivrance du matériel électoral.

Le 11 juin 2015, le Tribunal Administratif a rendu son jugement et les officiers de catégorie B vont devoir revoter le 11 septembre 2015.

 

Et comme a dit Jean Mistler: “La majorité a toujours raison, mais la raison a bien rarement la majorité aux élections.”

 

Voici le communiqué de SUD SDIS national:

« En amont des élections professionnelles pour la CAP officier de 2014, nous avions alerté le CNFPT – organisateur des élections – que 100 % des officiers des DOM et des TOM ainsi que certains officiers des départements de la Métropole n’avaient pas reçu leur matériel de vote.

Dès la proclamation des résultats, votre syndicat SUD, seul et contre tous a demandé à la justice
Française de rétablir le droit des officiers méprisés dans leurs droits fondamentaux.

Le 12 juin 2015, le tribunal administratif de Paris a rendu son verdict : les élections de CAP
officiers sont annulées et le CNFPT a trois mois pour en organiser de nouvelles.

SUD est un syndicat ouvert à TOUTES les catégories de SPP et de PATS, nous l’avons prouvé en
allant devant les tribunaux défendre les officiers.

SUD est profondément attaché à la République et à la Démocratie, nous l’avons également
prouvé en allant devant la justice afin d’affirmer le droit à voter pour tous.

Chers collègues officiers, vous allez pouvoir exprimer à nouveau votre voix. A défaut de vous avoir
convaincus de voter SUD, nous espérons vous avoir persuadé que SUD est un syndicat responsable et défendeur de l’ensemble des catégories de notre profession.

Chers collègues officiers, quel syndicat allez vous choisir ? Ceux qui se félicitent d’avoir brisé notre
profession ? Ou celui qui a défendu les valeurs Solidaires Unitaires et Démocratiques ?

Elections professionnelles :
Tous les électeurs inscrits pourront voter ! »

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*