Quand le 49.3 s’invite au SDIS 44

Compte rendu du ct du 23 mai 2016 :

Comme à chaque Comité Technique, les syndicats et les élus doivent valider les derniers comptes rendus. Nous avions demandé en prémices de cette réunion des modifications de termes, qui auraient pu porter à interprétation et ne reflétaient pas notre pensée du moment. Toutes les modifications ont été actées et les comptes rendus validés par l’ensemble des OS.

Après cette validation obligatoire, voici venu le temps du 49.3 très à la mode dans les parodies » d’instances démocratiques. En effet lors du dernier CT du 25 avril 2016, les présentations du CND et du RO SAV avaient été refusées par l’ensemble des syndicats. La direction a proposé de nouveau ce texte sans aucune modification ! Et ce, malgré les propositions écrites, réfléchies et argumentées, réalisées le 19 mai 2016 par votre syndicat SUD SDIS 44 lors d’une réunion en tête à tête avec Monsieur le Directeur et le CEM. Voici une belle preuve du dialogue social sur l’attente des agents quant à l’efficience d’un service public de haut niveau.
SUD, CFDT, CGT et FO vote contre ; Avenir-Secours s’abstient.

Les sujets suivants furent présentés pour information.
Tout d’abord, la mise en concordance du tableau des emplois et du budget. Sur ce laïus, rien à signaler.
Ensuite, présentation du bilan du CREP (entretien professionnel). Cette présentation fût très longue et ennuyeuse. Du réchauffé, qu’on nous présente régulièrement. On notera juste la fin de la note attribuée à l’ancien directeur des ressources humaines datant de juillet 2015 et qui préconise de ne pas envoyer à l’avancement les personnels présentants une absence minimum de 6 mois. Cadeau empoisonné d’un DRH sur le départ, déjà bien loin des préoccupations du SDIS 44. C’est ainsi qu’on clou définitivement les débats, abordés lors des derniers CAP.
Et enfin on nous présenta un dossier formation. Celui-ci est d’ailleurs une belle démonstration de comptabilité au SDIS 44 réalisée par le CEM et Mme Bouteiller. Le budget SDIS 44 pour le CNFPT s’élève à 1% de la masse salariale soit de mémoire 417 000 euros. Ce budget va perdre 0.1% donc passer à 0.9%.
La différence trouvée par nos responsables de haut niveau est insignifiante: 417 euros.
Petit bémol pour les organisations syndicales qui ne trouvent pas du tout les mêmes résultats. Il s’agissait en fait de 41 700 euros bref une bagatelle….

Nous constatons avec inquiétude que toutes ces réunions dites paritaires, où administration et OS doivent œuvrer pour l’avenir du SDIS 44, ne sont que parodies d’échanges. L’administration manipulatrice n’est que promesses, coups bas, moraliste, Voila donc un CT à l’image du SDIS 44 : des sujets traités rapidement et à la légère et bien entendu sans se soucier du dialogue social. On espère bien entendu qu’une vraie prise de conscience soit prise par nos organes directeurs avant que la colère des agents ne s’acharne sur les grilles de la direction.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*