Compte rendu de la réunion retraite avec le Gouvernement (mis à jour)

Aujourd’hui 6 novembre votre syndicat SUD a été reçu par monsieur Castaner Place Beauvau dans le cadre des réunions prévues ce mois-ci. 
Aujourd’hui c’est le dossier retraite qui est porté à l’ordre du jour. 

Pour SUD ce dossier est d’une importance capitale avec toutes ses injustices.

Notre délégation était composée par Jean-Pierre DARMUZEY (33) et Régis VIDAL (30)

Voici les avancées:

  • La confirmation du maintien de la catégorie active (bonification 1 an tous les 5 ans),
  • La confirmation du maintien de la possibilité d’un départ à la retraite à 57 ans,
  • L’examen des problématiques d’invalidité et d’inaptitude (fin de carrière),
  • L’engagement du Ministre de l’intérieur et du Haut-Commissaire aux retraites àmettre en place le principe de portabilité des droits acquis et bonifiés, en cas de reconversion ou de cessation d’activité avant même la mise en place de la réforme.
  • La restitution des travaux issue de 3 réunions techniques spécifiques aux sapeurs-pompiers professionnels, avant fin novembre.

Comme vous l’aurez remarqué quelques avancées qui ne coûtent rien et un maintien de nos acquis passés. En espérant qu’un réel effort financier sera réalisé dans les réunions futures.

Mise à jour: Voici le compte rendu réalisé par nos représentants présents à cette réunion.

“Présents
M. CASTERNER, Ministre de l’Intérieur, M. NUNEZ, secrétaire d’Etat auprès du ministre, M.DELAVOYE, Haut commissaire aux retraites, M. RICHEFOU, président de la CNSIS, M. BAROIN, ADF

Pour SUD : Régis VIDAL, Jean-Pierre DARMUZET

Le Ministre présente un planning de concertation et de négociation visant à débattre des retraites, reclassements et dispositifs de fin de carrière.

Ces réunions vont se dérouler sur la fin de l’année 2019.

Les points essentiels qui feront l’objet de nos préoccupations portent sur:

  • ➢  Labonification;
  • ➢  Les surcotisations ;
  • ➢  Le maintien des droits acquis dés les cinq premières années ;
  • ➢  La portabilité des droits ;
  • ➢  La proratisation de notre prime de feu ;
  • ➢  La retraite anticipée ;
  • ➢  L’invalidité et/ou l’inaptitude ;
  • ➢  Les reconnaissances tangibles de la dangerosité et de la pénibilité.

Monsieur le haut commissaire DELEVOYE nous a assuré que nous conserverions la catégorie active ainsi que l’âge de départ à la retraite à partir de 57 ans. Ce dispositif ne devrait donc pas être remis en cause à la vue de notre situation particulière comme il a mentionné dans son rapport.

SUD fait un rappel sur le fonctionnement de la proratisation de la prime de feu. Nous avons remis à notre ministre notre dossier sur ce sujet qu’il découvre seulement aujourd’hui.

Nous lui avons signalé notre inquiétude sur le suivi des dossiers par notre Haute Administration qui ne pourra plus aujourd’hui ignorer cette flagrante injustice sur ce point particulier de la proratisation.

Les représentants de l’assemblée des départements de France étaient présents pour rappeler avec nous qu’il faudrait agir au plus vite pour faire cesser la surcotisation CNRACL permettant ainsi de faire un geste envers les pompiers et ils soulignent au passage qu’ils ne sont pas favorables à une augmentation supplémentaire de leurs dépenses.

Nous avons l’impression d’avoir été écouté, encore faut-il qu’on soit entendus…


SUD participera donc à toutes les réunions ainsi qu’à l’invitation de Mr DELEVOYE à des réunions de travail.

Sans présentation de dossiers préparés et écrits nous sommes convaincus que nos marges de crédibilité seront réduites. Aussi, et comme pour la proratisation de la prime de feu nous comptons présenter un dossier avec toutes nos propositions dans l’intérêt de tous. Chaque département est invité à participer à l’élaboration de ce dossier.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR