La nouvelle ligne de conduite de la DG: les réunions… Rien n’a donc changé, beaucoup de bla-bla et aucune décision.

Le préfet Alain THIRION de la DGSCGC, a souhaité s’entretenir avec l’ensemble des partenaires sociaux. Cet entretien a eu lieu dans le cadre d’une visioconférence avec la présence de Michel MARQUER, Emmanuel JUGGERY et Laurent Khil.

Présent pour SUD SDIS national : Rémy Chabbouh

ACCUEIL ET INTRODUCTION : 
Présentation de la situation et la reprise d’activité. Il s’agit d’une crise hors norme.


1- COVID ET MALADIE PROFESSIONNELLE :
Le ministre de l’intérieur à saisi les ministères concernés afin de faire reconnaitre le COVID comme maladie professionnelle. Les cas seront étudiés avec bienveillance.

2- PRIME DE FEU : 
La CNSIS aura lieu le 1er juillet et le CSFPT fin juin pour « obtenir » un décret le plus rapidement possible.
Nous rappelons notre demande par courrier et signalons les récentes questions parlementaires visant à fixer à 28% la prime de feu. 
Ce n’est pas à l’ordre du jour : le ministre a pris des engagement et s’y tiendra (25%) … 
A propos de la rétroactivité ce cette prime : à ce jour aucune réponse n’est possible. Une étude juridique est en cours à ce propos. Pourtant le renouvellement des conseils d’administration des SDIS risque de générer des retards.

3- PRIME COVID :
Nous saluons ce geste mais aurions préféré un dégel du point d’indice. 
Selon la DG, il s’agit d’une prime « one-shot » liée à un surcroit d’activité qui se trouve être très disparate sur l’ensemble du territoire.
Par conséquent, tout comme la PDF cette prime serait soumise à délibération des SDIS et son attribution serait selon nous inéquitable selon les SDIS.

4- REFERENT EGALITE & DIVERSITE
Il s’agit d’un projet porté par SUD présenté en CNSIS en janvier dernier. La volonté est unanime à propos de la mise en place ce celui-ci.
L’approche est très large et concerne TOUTES les discriminations. 
Il est pointé du doigt les mesures de rétorsions des SDIS à l’encontre des représentants du personnel dans de plus en plus de SDIS. Nous signalons cette situation du SDIS 26 par exemple.


5- Autorisation d’absence suite au COVID (Autorisations d’Absences) :
Il y a plusieurs SDIS qui a une approche particulière de ces AA. Des suppression ou report de garde de SPP souvent remplacé par les SPV.
Un recensement aura lieu dans l’ensemble des SDIS et surveiller les interprétations de la notion de temps de travail semestriel.
Une consigne : faire remonter les « bugs »


6- TEMPS DE TRAVAIL DES SPV (MATZAK) :
Les réunions de travail organisés avaient été annulé, nous souhaitons que celles-ci redémarrent sous toutes forme utile (en vis-à-vis ou en visio) car la situation évolue.
La DG est favorable à reprendre les consultations et juge ce sujet primordial.


7- CAP A & B 
En cours d’étude avec un respect de l’annualité de ces CAP


8- CONCOURS ET EXAMENS : 
L’ensemble des concours et examens seront organisés avant la fin de l’année et débuteront en septembre 2020.
(Un « brevet de JSP » spécifique COVID est en cours d’organisation.)
nb : celui de Lieutenant débordera sur janvier 2021

9- SITUATION DE L’ENSOSP : 
Le volet administratif de l’école redémarre à compter du 11 mai afin de prévoir une reprise des formations fin mai.


10- TELETRAVAIL : 
Le recours à ce mode de travail doit durer le plus longtemps possible afin d’éviter les contacts durant les trajets et sur les lieux de travail.


CONCLUSION : 
Nous demandons l’uniformisation des pratiques dans tous les SDIS en termes de ressources humaines, pratiques et matériels. Face à cette crise hors norme. Il faudra tirer les leçon de cette crise en prenant en compte les initiatives sur le terrain et les retours d’expérience des différents SDIS.


Il a été convenu d’organiser une réunion tous les 15 jours sous cette forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR