Communiqué de sud suite au 9 avril 2013

Bonsoir tout le monde,

Ce mardi 09 avril 2013, s’est tenu une rencontre entre les organisations syndicales représentatives – SNSPP, CFDT, CGT et Avenir Secours – et la gouvernance du SDIS 44 – Messieurs Grosvalet et Bocher, ainsi que Monsieur le Directeur et le DRH.

Le thème, l’application de la refonte de notre filière, devait permettre la lecture des propositions de notre employeur. Malheureusement, le Président du CASDIS n’a pas souhaité mener de vrais échanges, s’appuyant sur la manière revendicatrice inacceptable – utilisations des véhicules d’interventions du SDIS 44 – dont a fait preuve ses personnels. Il ne peut concevoir quelconques échanges sous ces menaces.

Monsieur Grosvalet a insisté et demandé la disparition de toutes inscriptions, peinture comme banderoles, n’acceptant aucune pression dans les discussions. Il laisse donc 24H00 aux organisations syndicales pour ramener le calme dans les centres de secours et propose une réunion vendredi prochain si tout est rentré en ordre.

L’intersyndicale s’est donc rapidement réunit à la suite de cette entrevue. Chaque syndicat s’y est exprimé. Il en ressort que Christophe Pautrat, Secrétaire Général de SUD SDIS 44, s’est opposé à l’extinction du mouvement, proposant de durcir celui-ci. Malheureusement, il a fallu se plier aux autres avis, plus enclins à suivre les demandes du Président du CASDIS.

Après explication aux 153 SPP présents sur place – source policière – un vote à main levée a confirmé le souhait de l’intersyndical. Il est donc maintenant nécessaire de nettoyer les véhicules d’interventions et de ranger les banderoles.

SUD SDIS 44, actif depuis le début au sein de cette intersyndicale, n’obligera aucun adhérent à nettoyer les inscriptions, pour la simple raison que les membres du Bureau refusent de participer personnellement à ce nettoyage. Nous laissons donc cette mission d’information aux organisations convaincues du bien-fondé de cette décision.

Fort pessimiste sur l’avenir de ce dossier, nous restons plus qu’attentifs, au sein de l’intersyndicale, à la suite des échanges et nous vous tiendrons informés systématiquement de toute évolution.

Nous restons à votre disposition.

Le Bureau

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*