De plus en plus pathétique

Nos chers officiers sont de plus en plus pathétiques dans le recrutement des sapeurs pompiers volontaires! Tu veux sortis des années de difficultés à trouver un emploi ou tu veux simplement de l’argent, deviens sapeurs pompiers volontaires!!! Les sapeurs pompiers volontaires qui aiment la profession et qui sont ici afin d’aider leur prochain seront bientôt rare avec ce genre de recrutement!!! Je vous laisse seul juge en lisant l’article tiré de la voix du nord dont voici un extrait:  »

Ils n’ont pas tous le profil du pompier tel qu’on l’imagine. Certains ne doivent pas être loin de la limite d’âge …

 

(60 ans), d’autres n’ont pas tout à fait une silhouette athlétique. Mais tous étaient hier matin au centre de secours d’Hirson sur invitation de Pôle Emploi et du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Aisne. Cette soixantaine de demandeurs d’emploi s’est vue présenter la fonction de sapeur-pompier volontaire.

« Les demandeurs d’emploi ont du temps pour se former, et au SDIS, si on ne souffre pas de carence en personnel, ça peut permettre un renforcement des centres de secours », explique Philippe Moreau, chargé de communication du SDIS.

Du temps, oui, mais la volonté, c’est à voir. En milieu d’intervention, la question est posée. « Qui est intéressé ? » Quatre mains se lèvent.

Elles seront à peine plus nombreuses en fin de matinée. Parmi elles, celle de Céline d’Any-Martin-Rieux. « J’ai le projet d’être ambulancière,raconte-t-elle. Cette année je n’ai pas pu faire la formation. Être pompier ça m’intéresse. On verra si ça m’aide à trouver du travail.

» Mais la grande majorité de l’assemblée n’est pas du tout dans cet état d’esprit. « Je suis là parce que je suis obligé, avoue Simon.

Sinon je serais radié de Pôle Emploi. Ça ne m’intéresse pas d’être pompier. » Corrine Pécheux de Pôle Emploi et le capitaine Jean-Philippe Zielinski ont développé de nombreux arguments pour convaincre les demandeurs d’emploi. « Sapeur-pompier volontaire sur un CV ça évoque toujours un point positif, assure Corrine Pécheux. Être sapeur-pompier implique des qualités que les recruteurs apprécient, la communication, l’esprit d’équipe, la capacité d’écouter… Faire partie d’une telle corporation c’est toujours valorisant dans une recherche d’emploi. » Le capitaine Jean-Philippe Zielinski présente la charge, ses côtés positifs et négatifs, la compensation financière, les éventuelles formations supplémentaires. « S’engager c’est un acte fort, prévient-il cependant. Il ne faut pas le prendre à la légère. Il faut en parler avec sa famille. Ça demande du temps. Si le copain ou la copine veut que vous soyez toujours présent à la maison, ça ne marchera pas. » • »

 

Tiré de http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Avesnes_sur_Helpe/actualite/Autour_de_Avesnes_sur_Helpe/Hirson_et_alentours/2011/12/08/article_les-pompiers-recrutent-des-volontaires-p.shtml

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*