La communication ça va de soit

Dernier courrier en date au directeur des ressources humaines du SDIS 44:

 

Monsieur le Directeur des Ressources Humaines,

 

Nous venons d’apprendre votre mécontentement concernant une publication sur le site « sudsdis44.com ». Vous nous en voyez surpris, puisque comme tout bon lecteur assidu de nos publications, vous avez droit à votre expression sur le forum. A ce titre, nous vous remercions de votre intérêt quotidien porté à notre syndicat mais regrettons que nous ne soyons pas vos interlocuteurs lorsqu’une publication vous interpelle.

 

En effet, vous vous êtes confié à une autre entité syndicale lors d’une réunion informelle le vendredi 05 juillet dernier, pour exprimer votre mécontentement, ce qui semble illogique et ne nous permet pas de faire évoluer notre communication. Nous vous invitons donc à prendre contact avec l’un des membres du Bureau afin d’évoquer ce malentendu.

 

Il va de soi, Monsieur le Directeur des Ressources Humaines, que la chasse aux sorcières que vous tentez de mettre en place à l’encontre de l’un de nos adhérents, dont le commentaire est à l’origine de votre incompréhension, ne peut demeurer.

 

Les sujets traités sur notre site concernent exclusivement le domaine syndical sapeur-pompier et les commentaires déposés par les visiteurs font systématiquement l’objet d’un contrôle de notre modérateur. Ce qui signifie que le texte qui vous pose problème n’est en aucun cas litigieux, puisque non injurieux, non personnel et relate des faits avérés. Nous considérons par conséquent, cette fausse affaire inexistante.

 

Concernant votre déballage public auprès de collègues syndiqués d’une autre mouvance, nous considérons qu’elle reflète votre représentation de l’ouverture sociale au sein du SDIS 44. Inutile de vous remémorer l’ensemble des faits semblables qui, depuis notre création, révèle quotidiennement votre mépris et vos attaques infondées à notre encontre.

 

C’est bien une telle attitude quotidienne qui amène vos personnels à exprimer publiquement leurs mécontentements. C’est bien votre attitude quotidienne qui fausse toute vraie relation sociale au sein du SDIS 44. Et malheureusement, toute tentative de rencontre peut être qualifiée de « tonneau des Danaïdes », renforçant ainsi un dialogue social préférentiel.

 

Mais loin de nous en offusquer, nous vous en remercions. Votre contenance nauséabonde à notre égard reste beaucoup plus efficace que toute campagne de communication sur le bien-fondé de notre syndicat. Alors, n’hésitez plus et rejoignez-nous. Il vous suffit tout simplement de nous retourner le bulletin d’adhésion pré rempli, joint en annexe. Vous pourrez ainsi œuvrer officiellement pour SUD SDIS comme nombres d’officiers déjà en place.

 

Restant à la disposition de vos services,

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur des Ressources Humaines, l’expression de notre considération distinguée.

Un commentaire

  1. excellent courrier

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*