Compte rendu de réunion du 15 et 16 février par sud national

Voici le compte rendu de réunion du 15 et 16 février 2012 de sud national sur la refonte de la filière:

 

Bonsoir a tous.

 Enfin rentré……..journées fatigantes, entre sit-in, ballade parisienne, métro, réunions….des fois cela devient lourd quand on voit le résultat…

Bref voilà un topo de ces 2 jours, il nous faut vos réponses les plus concises possible et surtout très rapidement afin d’affirmer la position de SUD SDIS national, quelque qu’elle soit, alors avant de réagir a chaud, chacun de nous se doit de peser le pour et le contre

 Tout d’abord ce qu’il c’est exactement passé le 15 au conseil sup :

 Il était convenu que différents amendements soient déposés par FA et CFDT afin de contrer un maximum le protocole, 64 amendements, le plus important le n°1 était défendu par la CFDT FA et des élus pour aller au plus simple cet amendement pouvait bloquer le vote de ceux présentés par « la dynamique » sauf que les représentants du gouvernement avaient déjà avertis que de toutes façon ils n’adopteraient aucun amendements quelque soit le vote !!!!

En gros il créait 3 grades en C là ou ils en présentaient 6 et l’accès par concours afin d’éviter le recrutement précaire en 2eme classe.

 Contre :                                             8 (élus)

Abstention :                                       7 (dynamique) alors que FA et CFDT s’attendaient à un vote contre de leur part

Pour :                                                 6 (CFDT et FA)

Ne participe pas au vote :               13 (reste des élus et 7 CGT……)

 La ce fut également la surprise pour FA et CFDT, car même si l’amendement était validé, rien n’était gagné en soi, la position de la CGT, se présentant comme membre a part entière de l’intersyndicale avait faits savoir qu’ils ne participeraient au votes des amendements puisqu’ils voulaient un retrait pur et simple.

Calcul simple, 6+7=13…..majorité, amendement adopté par le CSFPT, le gouvernement le rejetant à coup sur,

Même si on le sait bien ce n’est qu’un avis consultat