Avancements, disponibilités, réintégrations, recours… Vous saurez tout

Compte rendu CAP 4 juin 2019 :

Le 4 juin a eu lieu la deuxième CAP de l’année pour le SDIS 44. SUD était présent en force avec ses 4 élus.

Comme à chaque fois, Mr Ploteau commence par la validation du dernier PV qui date de février. Il s’agit du règlement de la CAP pour ces 4 prochaines années.

Dans celui-ci un membre sudiste a fait la demande de voter à bulletin secret quand un tiers des membres le sollicite. La direction s’est engagée à vérifier si cela est possible dans la fonction publique territoriale.

A votre avis, est-ce-que le SDIS l’a vérifié ???

Et bien nous le serons jamais car la réponse a été perturbée de bégaiements, d’hésitations et pour finir, sûrement sur un mensonge car on nous a dit que ce n’est pas légal. Bizarre quand on voit les règlements de presque tous les centres de gestion qui l’autorisent… 

SUD ira donc gratter dans les prochaines semaines afin de faire valoir un droit important.

Après cette parenthèse, nous sommes passés à la promotion interne au grade de sergent avec la particularité cette année la nomination de deux SPP grâce à une VAE. Nous sommes très fiers car c’est votre syndicat SUD qui est à l’origine de ces nominations après de nombreux mois de combat. L’ensemble des élus ont voté pour.

Arrive ensuite la promotion interne au grade de caporal-chef et c’est ici que ça se gâte… seul un agent sera nommé caporal-chef.

En effet, après un argumentaire de notre part sur le fait qu’il faut nommer caporal-chef tous les caporaux du SDIS ayant l’ancienneté dans le grade, du fait qu’ils sont en première ligne face à l’augmentation des interventions, l’augmentation des agressions, les manifestations… en guise de reconnaissance. La Direction prétexte que nous sommes encore en phase transitoire et que seul un agent rentre dans ses conditions.

SUD a vérifié après la CAP et c’est bien le cas. En phase transitoire seuls les agents ayant 5 années de caporaux et étant caporaux en 2012 peuvent prétendre à être caporaux-chefs.

Un contingent complet de SPP aura vu toutes les portes se fermer devant lui avec cette refonte de la filière. Ils n’ont pas pu être nommés sergents car ils n’avaient ni le SAP 2, ni le DIV 2 et ils n’ont pas pu être nommés caporaux-chefs car en 2012, ils étaient 1èreclasse. Bizarre pour une réforme qui se veut reconnaissante. Ce n’est apparemment pas le cas pour tout le monde…

On remercie chaleureusement ces syndicats qui sont à l’origine de cette refonte.

Passons maintenant au dossier disponibilités et réintégrations des agents. Bien entendu comme à chaque fois tout sera validé avec un vote à l’unanimité des élus et des syndicats.

Par la suite nous sommes passés sur le dossier d’un agent qui a fait un recours pour une demande de 50%. Malgré un argumentaire de notre part sur le caractère social et de reconversion professionnelle de l’agent, les élus campent sur la même position de la direction : le refus. En effet pour les élus, le SDIS ne peut se permettre de perdre le temps qui ne sera pas réalisé par l’agent et de plus le SDIS met à disposition un agent PATS pour l’aider dans sa reconversion, ce qui est déjà bien pour eux…

Suite à cela Monsieur Ploteau souhaite clôturer la CAP mais SUD lui rappelle qu’il a fait parvenir une question afin qu’elle soit mise à l’ordre du jour. Bizarre que ce n’ait pas été fait… 

Nous interrogeons donc la direction sur le fait que les CREPS 2018 de Gouzé ne soient toujours pas clôturés. Ce qui est une faute grave, qui peut avoir des conséquences fâcheuses sur les avancements et les sanctions disciplinaires.

La direction nous fait un petit blabla que seul 2% des CREPS de 2018 ne sont pas clôturés. Ce qui est peu pour le SDIS.

Bien entendu on lui rétorquera que 2% de tous l’effectif du SDIS est peu si on enlève les arrêts de travail et autres raisons justifiables mais quand 2% représente peut-être une grosse part de l’effectif de Gouzé, cela devient énorme. 

Mr Ploteau demande donc à la direction des ressources humaines de faire le nécessaire pour corriger le problème car les CREPS sont primordiaux.

Fin d’une CAP quelque peu chahutée par nos interrogations justifiées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR