Face au quotidien des pompiers, SUD SDIS 44 réagit

Ils se mêlent de tout …

D’un mail informatif annonçant notre participation à la cérémonie des vœux de notre patron à ses personnels, nous voici autour de la table à échanger avec le Président du CASDIS 44.

D’un côté, le Prez et ses directeurs : DDSIS, DDASIS et DRH.

De l’autre, une vingtaine de sudistes.

Mais que se passe-t-il, dans cette salle du second étage, 30 minutes avant la partie solennelle des vœux 2020 ?

Simplement, la suite logique de nos vœux à Monsieur Le Directeur des Ressources Humaines qui n’ont toujours pas reçus réponses.

Que cela ne tienne ! Les collègues sudistes, purs produits du terrain, représentatifs de l’ensemble des CIS du département, sont ainsi déployés pour rappeler à notre direction la réalité de notre profession : manque d’effectifs, sollicitations opérationnels, agressions, impact de la revalorisation de la prime de feu, vision d’avenir, etc.

Monsieur Le Président nous rappelle alors ses nombreuses obligations en matière de politique dans le département. Des réalités démographiques, certes vecteurs de sollicitations supplémentaires pour les sapeurs-pompiers, mais qui impactent aussi et surtout sa politique sociale, les finances publiques, l’organisation géographique, les financements éducatifs.

Monsieur Le président a bien conscience du manque de sapeurs-pompiers professionnels mais souhaite avant tout, poser cette problématique et l’appréhender avec tous les éléments nécessaires à une analyse efficiente. Il a besoin d’un SDACR repensé.

Dynamique louable … dommage qu’il ne nous ait pas écouté, depuis le temps que nous interpelons le DDSIS sur la révision de ce SDACR. A l’écoute des points d’actions envisagés, attendons-nous à de gros changements. Pas certain qu’ils soient les plus humainement adaptés (disparition progressive des gardes de 24h, calcul de la sur-sollicitation, redéploiement des effectifs, etc). 

Monsieur Le Président dénonce avec fermeté et conviction l’augmentation des agressions à l’encontre de ses sapeurs-pompiers. Il nous réitère son soutien, sa volonté de lutter contre ces situations, de protéger ses personnels.

Pour conclure, Monsieur Le Président nous assure d’une vraie prise en compte de ces problématiques par les élus gestionnaires. Un plan quinquennal affirmera la montée en puissance financière du Conseil Départemental dans la gestion du SDIS 44.

Nous attendons un travail efficace et participatif avec notre DDSIS, agenda de rendez-vous en main.

Rendez-vous pris le 31 janvier prochain avec l’ensemble des organisations syndicales et le DDSIS.

 … mais vous n’êtes pas obligés de nous croire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR