La professionnalisation du CTA-CODIS, qu’en pensons-nous?

Communiqué – Union Syndicale SUD SDIS 44

Depuis quelques semaines, le CTA-CODIS exprime une colère légitime quant à l’avenir professionnel des PATS qui le composent. Initialement, soutenus par une organisation syndicale, les PATS du CTA-CODIS ont cherché un moyen de sauvegarder leur emploi, qu’ils pensaient menacé.

Cette organisation syndicale, leur a proposé le système de détachement puis d’intégration dans la filière SPP. L’objectif étant d’intégrer le statut de SPP sans aucune contrainte physique, formative et d’avancement.

Qu’en est-il de la situation actuellement ?

  • Le Président du CASDIS 44 s’est verbalement et publiquement positionné à deux reprises – 7 et 11 juin – sur le maintien en poste de tous les opérateurs/ opératrices du CTA-CODIS.
  • Le CTA-CODIS va connaitre une professionnalisation progressive par le recrutement de SPP lors des prochains départs en retraite des PATS actuellement en poste. Cette professionnalisation devra prendre divers modes d’action, mais en respectant systématiquement la pérennité des postes des PATS déjà en place.
  • Les opérateurs/ opératrices, par leurs compétences techniques et les contraintes liées à leurs actions quotidiennes, vont profiter d’une revalorisation financière.
  • Tout opérateur/ opératrice a la possibilité de solliciter la DRH pour analyse personnelle de sa situation professionnelle.
  • Tout opérateur/ opératrice intéressé(e) pour présenter le concours de caporal de sapeur-pompier professionnel, aura la possibilité d’être aidé dans ses démarches.

Pourquoi l’Union syndicale SUD SDIS 44 se positionne fermement contre cette possible intégration des PATS dans la filière SPP ?

  • Aucun opérateur/ opératrice ne va perdre son poste. L’intégration n’a donc plus lieu d’être.
  • Les procédures d’intégrations des autres SDIS, données en exemples pour justifier la faisabilité du dispositif, ne correspondent réellement avec aucune des contraintes du SDIS 44.
  • L’intégration se ferait à niveau professionnel équivalent, faisant grossir les rangs des sergents INC1 et des adjudants INC2.
  • Plus aucune perspective d’avancement pour tous les caporaux et caporaux-chef.
  • Plus aucune perspective d’avancement pour les sergents et les sergent-chefs.
  • Maintien du gel des avancements, impactant toute la catégorie C depuis 2012
  • Augmentation du nombre de SPP au détriment de futurs recrutements.
  • Sapeur-pompier professionnel est une profession très particulière avec ses impératifs médicaux, ses contraintes formatives et ses obligations statutaires.
  • Seul le concours assure une égalité de recrutement, une égalité de traitement.
  • La pérennité de la qualité du service public d’urgence.

Pour toutes ces raisons et parce que la tenue que nous portons toutes et tous est emplie de valeurs profondes, l’Union Syndicale SUD SDIS 44 s’oppose à l’intégration des personnels administratifs et techniques dans la filière sapeur-pompier professionnel.

           Subir ou agir … nous avons choisis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR