Rencontre avec le Directeur du SDIS 44

Ils se mêlent de tout en ce 31 janvier 2020 …

            Le DDSIS, suite à notre interpellation en nombre, en amont des vœux aux personnels, a souhaité recevoir l’ensemble des OS sur le sujet des effectifs opérationnels.

            Nous lui avons rappelé que l’Union Syndicale SUD SDIS 44 est à l’origine de cette interrogation et à ce titre, sollicite une rencontre, seule. C’est aussi un respect démocratique des résultats aux élections professionnelles de décembre 2018.

            Nous voici donc reçus, dès 9H00, par le DDSIS. Nous lui faisons, tout d’abord, remarquer la forme de cette réunion que nous voulions plus intimiste. Il consent ne pas avoir compris notre demande initiale et propose aux autres présents de quitter la salle. Nous ne sommes pas des rustres et acceptons l’idée d’ouverture. Une prochaine fois …

            Nous n’entrerons pas dans les détails de la discussion mais elle fut franche, claire, honnête. Au passage, notre représentativité et notre dynamique reconnue furent mises en avant.

            S’ensuit un déménagement dans la salle du conseil pour une réunion plénière : pôle de direction au complet, organisations syndicales toutes présentes.

            Le DDSIS ouvre le dossier « Impact sur les effectifs des enjeux du SDIS 2020-2025 » et souhaite une interaction technique avec les organisations.

La situation se doit d’être objectivée. Que regroupe le terme sur-sollicitation ? Quantité, qualité, etc.

            Le DDSIS a besoin de la vision des OS pour poser le constat, réfléchir et apporter des solutions.

            Il nous expose une diapositive et nous sollicite sur cette vision.

            Analyse de la diapositive

  • Polarité CIS Ancenis-Châteaubriant : accroissement des activités opérationnelles en agrandissant le cercle d’intervention
  • Création du 7ème CIS : à l’horizon 2025 avec une trentaine de SPP et une centaine de SPV
  • Arrêt Matzak : vision et action sur les doubles statuts … le conducteur de bus, SPV à ses heures perdues, reste toujours exempté du dispositif !
  • Augmentation opérationnelle : très importante depuis 2008 mais une légère baisse entre 2018 et 2019 … quid de la répartition géographique et individuelle !
  • Répartition de la charge de travail : le DDSIS souhaite laisser toute latitude au CIS tout en restant prêt à s’associer aux décisions … toi réfléchir mais moi décider !

Le DDSIS nous annonce sa capacité à dégager 15 postes de SPP en recrutement externe au grade de caporal à caporal-chef. Et ce, pour intégrer les CIS en septembre-octobre 2020. Nous lui rappelons notre volonté d’un recrutement à hauteur de caporal afin de ne pénaliser aucun avancement des collègues déjà en place.

Le DDSIS dégage trois axes de travail dans le cadre de ce recrutement :

Le premier, afin de poser l’expérimentation gouzéenne sur les 12H aux CIS de Saint Nazaire et Saint Herblain.

 Le second, permettant de faciliter les formations des spécialités lourdes intégrées aux CIS Saint Nazaire et Saint Herblain.

Le troisième, en achevant la dynamique de polarité des CIS Ancenis-Châteaubriant.

Notons la demande du DDSIS au DMO sur une communication large sur le projet du futur CFE. Les enjeux doivent être mondialiste tant le DDSIS semble très fier de son « bébé » !

            Prochaine échéance : la réception des propositions des organisations syndicales sur la ventilation des 15 recrutements externes.

            Compter sur nous pour rebattre les cartes et proposer une vision plus réaliste de la situation de terrain.

Et comme le disent si bien Les Shadocks « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

… mais vous n’êtes pas obligés de nous croire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR