Sérénité, communication vraie, l’honnêteté, travail bien fait: la réponse de SUD

Depuis plusieurs semaines le torchon brule au 18.

Le leitmotiv, légitime, consistant à défendre l’emploi par tout moyen fut entendu de tous.

L’intégration dans la filière sapeur-pompier professionnel, exprimée comme seule alternative, ne pouvait nous satisfaire et nous avons batailler fort pour qu’un protocole d’accord de sortie de crise soit signé. C’est chose faite.

Mais, nous ne pouvions nous satisfaire de ce simple document.

Débattre de l’avenir professionnel d’une catégorie de personnel du SDIS 44 sans prendre attache auprès des premiers(ères) concernés(ées) n’avait évidement aucune valeur à nos yeux.

Une première réunion a été proposée mardi après-midi et qui nous a conforté dans ce nécessaire accompagnement des opératrices et opérateurs du CTA-CODIS – les femmes et les hommes qui répondent, derrière ce numéro 18, à votre détresse.

Nous ne sommes pas favorables à l’intégration dans la filière sapeur-pompier professionnel mais sommes attachés à la sauvegarde de leurs missions et du bien être-professionnel.

Voilà pourquoi nous allons continuer à rencontrer celles et ceux qui le souhaitent et surtout, commencer à travailler sur d’autres vecteurs d’amélioration de leurs conditions d’exercices.

Et tant pis pour tous ces détracteurs qui continuent, de manière criminelle, à entretenir la menace de disparition de cette incomparable institution.

Union Syndicale SUD SDIS 44

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR