Compte rendu de la réunion du dialogue social à la DGSCGC: beaucoup de bla-bla pour peu voir rien de nouveau

Présentation du calendrier des concours 2020:

En préambule, la DGSCGC nous communique le nombre de lauréats des concours précédant restant sur les listes nationales :

  • Concours de lieutenants 2er classe 2018 : 50 lauréats
  • Concours de lieutenant 1er classe : 56 en externe (2016 et 2018) et 23 en interne (2016)
  • Concours de capitaine : 32 en interne et 74 en externe pour 2016 ; 209 cumulés en 2018

Notons que l’année 2020 verra ouvrir 300 postes de lieutenant de 1ère classe (150 internes et 150 externes).

Nous sommes également informés que l’ENSOSP déclare être au maximum de sa capacité d’accueil en ce qui concerne les FILT de lieutenant pour l’année 2020

Dossier permis de conduire:

Le projet consistant à autoriser aux sapeurs-pompiers la conduite des véhicules jusqu’à 4,5 T, avec leur permis VL, a reçu un avis favorable du Conseil d’État.

Pour se faire, une journée de formation sera délivrée aux sapeurs-pompiers. Formation qui nous inquiète par sa « légèreté ».

De plus, nous restons très fébriles quant à l’impact sur l’avenir des VSAV et des éventuels autres véhicules d’interventions.

Contribution obligatoire d’un département quand il n’ouvre pas un poste d’emploi supérieur de direction:

Les SDIS se verront ainsi sanctionnés financièrement s’ils décident de laisser un emploi supérieur de direction vacant.

Point d’étape sur l’application dans les SDIS de la filière de 2012 :

A l’approche de la fin des mesures transitoires, des tableaux chiffrés nous sont présentés. Ceux-ci, fournis par l’ensemble des SDIS, ne nous paraissent guère probants.

Fort est de constater que nombres de SDIS ont joué les mauvais élèves en ignorant l’urgence de la nomination des INC2 en titres.

La DGSCGC insiste sur le fait quand 2017, elle avait déjà tiré la sonnette d’alarme auprès des DDSIS et que ce rappel à l’ordre avait ainsi permis à certains SDIS récalcitrants de comprendre qu’aucun report ne sera possible.

Malgré notre demande, la DGSCGC refuse de nous donner le nom des « mauvais élèves » et reconnait n’avoir aucune possibilité de vérifier la véracité des déclarations des SDIS.

Nous avons donc demandé une copie de ce document questionnaire envoyé à tous les DDSDIS. Ainsi nous pourrons vérifier, dans tous les SDIS où l’Union SUD SDIS est implanté, la concordance entre les chiffres donnés et la réalité de terrain.

Nous attendons donc l’ensemble des documents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR