Mais où est caché le dialogue social au SDIS 44 ? Un indice se cache peut-être dans ce compte rendu de réunion sur le sujet avec le directeur et le DRH

Quand vous titillez Monsieur Le Président sur sa gestion du Dialogue Social …

… cela donne une réunion entre son administration – représentée par le DDSIS et le DRH – et l’intersyndicale. 

L’objectif annoncé du DDSIS : Objectiver ce Dialogue Social. Est-ce le nouveau « joli mot » à la mode dans les hautes sphères … quand 2020 poétisait la bienveillance !

Notre DDSIS introduit la réunion par un rappel sur la genèse de cette rencontre : mouvement de grogne, fin décembre 2020, de l’ensemble des personnels SPP ; entrevue avec Monsieur le Pdt CASDIS ; constat d’un fossé dans la reconnaissance d’un dialogue social réaliste.

Le DDSIS ressort la bible SDSI 44 du dialogue social et souhaite une définition commune de la notion : c’est quoi, de quoi parle-t-on, etc.

Puisque l’administration ne comprend pas et attend que nous objectivions enfin nos demandes, nous prenons la parole et lui rappelons que, depuis le début, nos remarques sont toujours factuelles et nos propositions en réponses à de véritables problématiques de terrain.

Ainsi, rapidement, nous abordons :

  • L’incompréhension dans cette notion de partenaire social : l’exemple des C/C où la situation aurait pu être réglée dès le printemps ; suivi du détachement-intégration au CTA-CODIS, etc.
  • Le manque de confiance envers les organisations syndicales : absence d’information ; dossiers gérés sous couvert – CND, SDACR – absence de prise en compte de nos remarques légitimes et objectives, etc.
  • Les positions dogmatiques : dossier NBI, SDACR, organisation du travail, Arrêt Matzak, etc.
  • La lourdeur administrative bien arrangeante : délais de réponse aux courriers, dossiers sur table, modification des dates de réunions, etc.
  • Les propositions dites prophétiques mais tout bonnement virtuelles : réunions trimestrielles personnalisées avec le DDSIS ; ouverture de la RH vers les personnels de terrain ; vision stratégique à court terme ; etc.

Les DDSIS et DRH semblent avoir été attentifs à nos attentes et nous espérons maintenant la concrétisation de leur bonne volonté.

Le DRH s’engage déjà à nous soumettre une liste de dossiers primordiaux qu’il nous demande de hiérarchiser selon nos priorités.

Il propose également la mise en place de réunions périodiques sur des thématiques libres.

Enfin, il organise, au sein de sa direction, une dynamique cohérente pour la gestion des courriers adressés par les organisations syndicales. 


Nous souhaitons donner une chance à cette nouvelle dynamique et croyons que notre nouveau DRH sera plus facilitateur que d’autres.

Prochaine réunion : 26 janvier prochain pour fixer un calendrier 2021 plus efficient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR