Compte rendu de la visioconférence COVID-19

Chaque semaine, depuis le début de cette crise sanitaire, Petit Sudiste en Chef accomplit sa mission télégénique.


Thèmes du jour :
Les sociétés privées – pour X raisons su lesquelles nous reviendrons prochainement – assurent la plus grande partie des sollicitations pour Covid-19.A ce titre, puisqu’il s’agit de leur mission, quant est il de l’impact financier lorsqu’un VSAV assure un transport ?

Pour le Sdis 44, toutes sollicitations Covid-19, hors détresses vitales, pourront être requalifiées en carences. Le point sera fait à l’issue de la pandémie avec le SAMU.


Suite à l’expérimentation et la mise en place de « drive détection Covid-19» sur les villes de Saint Nazaire et Châteaubriant, il apparaît techniquement réalisable de proposer un passage par ces unités pour les personnels exposés ou suspecté de Covid-19.Selon le médecin-chef, les tests actuels ne sont pas fiables (30% des testés négatifs sont des résultats faussés).

Le 3SM préfère attendre la mise en place de tests sanguins dans les prochaines semaines.A quotidien, primes les gestes barrières, la distanciation, l’hygiène … Si  les symptômes apparaissent contacter le CTA-CODIS et son officier santé.


Des problèmes de fiabilité sur les nouveaux thermomètres nous sont fréquemment remontés par les CIS du département.Hors, malgré nos alertes auprès de la pharmacie départementale, rien n’évolue. Le médecin-chef explique n’avoir pas de retour jusqu’à présent mais ne paraît pas être surpris de ces différences de mesure. Il semble que la PMI recherche toujours “LE” produit … il semble !

Pour rappel, le thermomètre doit être à température ambiante d’ou la difficulté lorsque qu’ils restent dans les VSAV, dans une remise où la température est bloquée à 5 degrés maxi …


Une partie des opératrices et opérateurs du CTA-CODIS sont invités à rester au domicile et remplacés par des personnels SPV. Ceci dans le but de faciliter la formation concrète de ces derniers alors que la sollicitation est actuellement moindre.

Nous nous positionnons contre cette dynamique. En effet, les sollicitations sont en baisses durant cette pandémie nationale, néanmoins, c’est bien dans cette période compliquée que s’exprime pleinement la compétence, la technicité, l’expérience des PATS. Les engagements sur Covid-19 requièrent une maîtrise de l’appel au transport au CH.Les équipages VSAV constatent une baisse de la qualité des renseignements et de la gestion des interventions.

Se pose également la gestion post crise relative aux surplus horaires non travaillés.Malgré cette situation tendue et anxiogène sur le terrain, le DMO explique cette diminution des personnels compétents dans le but de diminuer les risques de contamination et de pouvoir rappeler le personnel en cas de coup dur.Et d’insister sur ces SPV qui font partie prenante du Sdis 44 – comme pour le CND – dont nous ne pouvons nous passer.Dixit ce directeur, ce ne sont pas des «bouches trous ».On ne nous prendrait pas un peu pour des … ?!


Dossiers avancement, mobilité et recrutement :- Avancement : Pour les futurs adjudants, l’ensemble des grilles d’évaluations ont été rendues par les chefs CIS et Chefs de Groupements. La commission de pondération aura lieu le 14 avril prochain. A son issue 11 agents seront retenus pour l’entretien (fin avril/ début mai en visioconférence semble-t-il) et les 6 postes pourvus.Pour les CAT B une CAP nationale est prévue le 6 juillet prochain, tandis que pour la CAT A, la CAP aura lieu en septembre (à confirmer).


– Mobilité: les procédures suivent leur cours et seront engagées avant l’été pour une prise de poste au 1er septembre. Là aussi, les jurys devraient avoir recours à la visioconférence.


– Recrutement : Les 18 recrutements sont toujours d’actualités. Un ÇA doit valider la démarche (30 juin prochain) et les entretiens prévus en juillet. Les nouvelles recrues devraient prendre leurs postes entre le 15 octobre et le 1er novembre de cette année.


Questions diverses:Le 3SM ne parlera plus de chiffres de tenues et de masques mais plutôt de seuil capacitaire. Actuellement  nous sommes en mesure d’affronter pendant 2 mois le même pic qu’ont connu les SDIS du Grand Est.
29 CIS ont été équipés ou vont être équipés de laves linges.


Mais vous n’êtes pas obligés de nous croire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SUD SDIS 44

GRATUIT
VOIR